D’après vous, quels sont les erreurs les plus souvent commis par les débutants quand ils se lancent dans les travaux ?

Bien sûr que la réponse peut être excessivement longue. C’est pour cette raison que dans cet article je vais vous présenter les trois principales erreurs commises par les particuliers débutants lors des travaux :

  1. Ne pas savoir une idée précise des travaux à réaliser.
  2. Peu ou mal comparer les devis des artisans ou pire encore, demander un devis à une seule entreprise.
  3. Mal gérer l’exécution du chantier ou ne rien comprendre à ce qui se passe chez vous

Maintenant que vous connaissez ces erreurs, je vous invite à vous poser la question : Quelles sont les conséquences que ces comportements ont sur la vie d’un chantier ? Exaspération, retards, conflits avec les artisans, débordements financiers.

Je vous laisse réfléchir à la question.


À la fin de cet article vous allez acquérir les outils et les astuces des Maitres d’œuvre faciles à mettre en application pour éviter ces trois erreurs fatales sur les chantiers gérés par les particuliers.


CONCRETISER SES IDÉES TRAVAUX :

La première erreur souvent commise est de ne pas avoir une idée claire de travaux qu’ils souhaitent réaliser et du rendu final qu’ils souhaitent obtenir.

Cela peut vous paraître banale comme affirmation, mais je vous assure qu’environ 80 à 90 % des particuliers qui veulent réaliser des travaux ont du mal à exprimer le résultat qu’ils souhaitent obtenir avec une clarté suffisante pour se faire comprendre par les artisans rapidement et ceci, quelle que soit la taille du chantier.

Imaginons que vous souhaitez « refaire la peinture de votre salon » :

Vous allez me dire qu’il n’y a aucune ambiguïté pour définir ce type de prestation, car il suffit d’appeler un peintre et puis il de lui demander un devis en mettant le nombre de couches, la préparation des supports et la protection des meubles.

Savez-vous que certains artisans peintres réalisent leurs devis en prenant compte l’application d’une seule couleur sur le murs et plafonds ? Alors, si vous n’avez pas une idée précise des différentes couleurs à utiliser dans votre salon, vous risquez de vous retrouver avec un devis de travaux supplémentaires pour l’application d’autres couleurs. Ils appellent ça le « rechampi ».

Ce n’est pas une pratique qui est généralisée dans l’ensemble d’artisans peintre. En revanche, si vous faites réaliser vos travaux par un artisan qui fonctionne de cette manière vous allez vite regretter le manque de précision.

Il existe plusieurs manières de concrétiser et mettre par écrit vos attentes en matière de résultats.

Celle que je conseille à mes lecteurs et la suivante :

  • Écrire dans une feuille deux colonnes avec la liste de « ce que je veux » et « ce que je ne veux pas » avoir comme résultat.
  • Prendre de photos de l’existant et dessiner à la main ce que vous souhaitez comme résultat. C’est lors de cette visualisation que les artisans ont souvent le déclic de vous conseiller sur les aménagements futurs de votre chantier.
  • Prendre des côtes et faire (si possible) un croquis à l’échelle de l’état existant de votre chantier et pouvoir construire un plan de l’état futur de votre chantier sur les bonnes bases.

Cela vous permettra de confirmer la faisabilité de vos idées : par exemple, si vous avez un espace de 1,65 m à l’endroit où vous comptez mettre une baignoire (qui font généralement 1,70 m de longueur) vous allez vite réaliser qu’il faut trouver une solution alternative ou faire des travaux plus importants que ceux imaginés initialement.

  • Faire un descriptif écrit des prestations de la manière la plus claire possible. Ceci deviendra votre « cahier des charges » que vous utiliserai pour communiquer avec les artisans lors de la demande de devis.

MAL COMPARER LES DEVIS TRAVAUX :

La deuxième erreur souvent commise par les particuliers lorsqu’ils se lancent dans les travaux est de ne pas bien comparer les devis des artisans et de ne pas choisir l’artisan le plus adapté au besoin.

Ceci est une tâche qui demande d’un savoir-faire et des connaissances techniques très particulières.

Bien que la plupart des gens n’ont pas l’habitude de réaliser ce type d’exercice, il en existe des métiers qui sont confrontés à ce type d’opération au quotidien, je parle ici des maîtres d’œuvres ainsi que les architectes et quelques entreprises de travaux en entreprise générale.

La bonne nouvelle est que ce savoir-faire est accessible à tout le monde et vous y avez accès dans l’outil GRATUIT « COMPARATEUR DE DEVIS » que vous pouvez obtenir un cliquant sur le lien suivant :

TELECHARGER MON OUTIL GRATUIT

En plus de cet outil gratuit et de la formation de 1 heure qui vous permettront d’avoir les bases pour bien comparer vos devis et bien choisir votre artisan, je veux partager avec vous les 6 règles d’OR à respecter lors de vos comparatifs de devis :

  1. La saisie en toute fidélité des devis envoyés par les artisans.
  2. Questionner les artisans sur les prestations non-comprises ou pas claires.
  3. Comparer du comparable
  4. Relancer les entreprises pour lever les doutes sur les finitions et les interfaces avec les autres corps d’état. Cette action vous évitera les prestations non écrites que vous « croyez » comprises dans le devis des artisans (exemple : les rebouchages des trous dans les murs par le peintre, si l’artisan ne précise pas clairement le rebouchage de ces trous il faut le questionner afin de ne pas vous retrouver à payer des coûts supplémentaires)
  5. Demander TOUJOURS une mise à jour des devis avec les modifications que vous avez vu lors des relances et questionnements.
  6. Pré-choisir l’artisan en fonction de VOS critères (Prix, Type et qualité de matériaux proposés, Délais d’exécution) avant de négocier.

Ces étapes sont étudiées plus en détail lors de nos accompagnements personnalisés ou de nos formations.


MAL GÉRÉR L’ÉXECUTION DES TRAVAUX :

Si vous avez bien préparé votre chantier, le suivi de chantier ne devrait pas vous prendre énormément d’énergie. En revanche, la construction et l’utilisation d’un planning d’exécution ainsi que le pilotage des réunions de chantier restent le b. a.-ba du suivi de chantier :

Le planning : lors de la passation des marchés de commande avec les artisans vous devez absolument établir une date de début et de fin de leur exécution. Cette indication fait partie des obligations inscrites dans le code de la consommation pour la présentation de devis des artisans.

Les réunions de chantier : Quelle que soit la taille de votre chantier, les réunions de chantier ou les points d’avancement avec les artisans sont toujours nécessaires pour contrôler la qualité, la propreté et l’avancement en fonction du planning initialement prévu.

Les réunions de chantier ce sont des moments précieux dans lequel les travaux sont momentanément suspendus pendant quelques minutes afin de réaliser un pointage de tous les sujets importants de votre chantier.

Je vous recommande vivement de mettre par écrit les observations faites lors de ces réunions et de la transmettre à l’entreprise. Vous pouvez faire cela à l’aide d’un simple mail ou avec la diffusion d’un compte rendu de chantier en bonne et due forme.

Pour vous aider à mieux suivre votre chantier, je vous conseille également de créer un « Dossier de chantier » qui deviendra votre meilleur outil pendant et après votre chantier. Ce dossier doit comporter minimum :

  1. Plans et descriptifs
  2. Plannings
  3. Devis (consultés et signés)
  4. Technique (fiches des produits, textes de règles de l’art (DTU))
  5. Fournisseurs (Commandes, devis, consultations)
  6. Mairie et Concessionnaires (Permis de construire, Enedis, EAU, Télécom, Voirie)
  7. Correspondances (Comptes rendus de chantiers, mails, courriers, SMS)
  8. Administratif (Assurances, Banque, Copropriété, etc.)

Vous pouvez visionner la vidéo de formation au sujet du « Dossier Chantier » où vous allez apprendre l’importance de cet outil et la méthode pour le constituer. Cliquez ICI pour accéder à la plateforme des vidéo-formations gratuits.


En conclusion, vous avez maintenant tout pour passer à l’action et éviter ces 3 erreurs qui représentent à eux seuls presque 80% des problématiques rencontrées dans les chantiers des particuliers.

Enfin, si vous voulez approfondir le sujet et apprendre à gérer vos chantiers en profondeur, je vous invite à consulter la formation « Réussir son chantier PAS à PAS » et à me contacter pour tout besoin ou conseil.


Vous faites vous-même les travaux ? : Dans ce cas je vous invite à consulter l’article « 5 conseils pour gérer vos travaux ». Où je vous donne les 5 conseils à suivre pour que vos chantiers ne deviennent pas un véritable cauchemar et garder la paix à la maison.


Je vous laisse me transmettre vos expériences et questions en me laissant un message dans cet article ou en m’écrivant à contact@btpconseil.fr j’essaie d’être réactif de répondre rapidement à tos vos messages et observations

Si cet article vous paraît intéressant je vous remercie de le partager avec votre entourage pour diffuser les bonnes pratiques dans nos chantiers avec les boutons qui se trouvent en bas de page.

Bien à vous,

Narvey

  • >