Les terrains à bâtir

« Saviez-vous qu’il existe un véritable savoir-faire que la plupart de promoteurs immobiliers utilisent pour trouver et acheter un terrain à bâtir ?».

Voici quelques points de base incontournables que les professionnels de l’immobilier passent en revue pour faire la recherche et le choix d’un terrain constructible :

  1. La recherche : En dehors de la consultation des offres en agence qui sont très limitées et ont un coût important, il existe des astuces utilisées par les professionnels de l’immobilier pour « chasser» les terrains constructibles. Voici quelques-unes :
    1. Lecture du PLU : La rédaction des PLU (Plan Local d’Urbanisme) est assurée par les services d’urbanisme des communes afin de prévoir le développement du territoire. La lecture de ces plans peut vous donner une « tendance » du développement futur des zones urbaines et vous permettre l’accès à des zones qui ne sont pas encore en vente par des propriétaires qui n’ont même pas pensé à leur potentiel. Le site cadastre.fr vous offre en plus, des renseignement précieux comme les dimensions et souvent le nom des propriétaires.
    2. Les ventes aux enchères Notariales : le site de notaires.fr offre l’accès à tout le monde de participer aux ventes aux enchères des biens en « vente volontaire» ou des « biens saisis » par la justice qui ne seront jamais affichés dans les agences immobilières et qui représentent souvent des belles opportunités.
    3. L’utilisation d’internet : Ca peut paraitre surprenant mais un survol à l’aide de la page Googlemaps peut des fois vous étonner sur la quantité des terrains qui sont souvent cachées derrière les façades dans les cours d’immeubles anciens en ville. plusieurs projets de construction de maison individuelle en plein cœur de ville ont été dénichés de cette manière.
  2. Localisation : La localisation du terrain déterminera non seulement son potentiel pour une éventuelle revente, mais aussi l’impact sur la qualité de vie des occupants
    1. Les frais kilométriques: Ce calcul est à prendre en compte lors d’un achat « un peu moins cher » mais qui finira par vous couter plus cher à cause de son éloignement géographique.
    2. Cadre de vie et plus-value : l’environnement du terrain est un facteur clé lors de son choix car, un cadre de vie doit correspondre aux attentes des futures occupants (isolement, niveau socio-économique diffèrent, etc,).
    3. Ecoles et services : construire à 40 minutes de l’école des enfants n’est pas toujours une bonne idée, de plus, il faut vérifier que les commodités sont adaptées au mode de fonctionnement des familles.
  3. Ses caractéristiques :
    1. Sa viabilité : Un terrain non viabilisé ni raccordé aux réseaux doit être traité avec une grande précaution. Vous devez vous assurer d’avoir tous les éléments nécessaires pour avoir une estimation exacte des travaux nécessaires. l’appel à un professionnel est fortement conseillé car en fonction des caractéristiques du terrain ce chiffrage peut varier du simple au double !
    2. Les conditions actuelles d’utilisation : le terrain est-il borné ? y-a-t-il des servitudes avec le voisinage ? fait-il partie d’une zone d’aménagement concertée ou particulière de la commune ? La réponse à ces questions pourrait vous épargner une perte de temps.
    3. Son état : Le terrain est-il plat ou en pente ? il comporte un puit qu’il faut démolir ? -a-t-il des arbres à abattre?
    4. Un terrain en pente qui nécessite des travaux de terrassement importants doit être estimé par un professionnel pour vous éviter les mauvaises surprises budgétaires.
    5. De plus, sachez que lors du dépôt d’un permis de construire, les éléments attachés à votre terrain (arbres, puits, etc.) ont une importance particulière
  4. PLU et Taxes :
    1. P.L.U: Il est impératif de faire une analyse approfondie des possibilités que le PLU (Plan Local d’Urbanisme) donne au terrain en fonction de sa localisation car le montage et l’acceptation du permis de construire en dépend.
    2. Les Taxes : chaque commune réalise un calcul des taxes foncières en fonction de son activité et services. Alors, il est fortement conseillé de faire une demande de prévision au centre d’impôts suivant votre projet car vous pourriez avoir des surprises.

 

On vous conseillé fortement de vous rapprocher d’un professionnel (Maitre d’œuvre, Architecte, etc.)  Pour vous accompagner dans le choix de votre terrain car son expertise sera le premier bon investissement de votre futur bien et vous permettra de faire un bon achat et des économies avant même de commencer le projet !