« Vivre dans les travaux ! la poussière ! les bruits ! les weekends au chantier ! » Nous avons tous connu des scènes de ménage causées par ces « maudits travaux »

La gestion des artisans, la poussière dans le salon ou les après-midis passés à comprendre comment monter une paroi de douche…tout ça après les heures de travail bien entendu !

L’exaspération est débordante quand après plusieurs mois de travaux, notre petit « Cocoon »« Havre de paix » ressemble plus à une zone de bombardement qu’à un salon de magazine.

Nous sommes pour la « paix du ménage » et nous voulons partager avec vous les 5 points incontournables qui vous aideront à sauver la paix du foyer.

Non non, ne nous remerciez pas, on est là pour ça 😉

Voici les 5 points à RESPECTER à tout prix ! :

  1. Analysez ce que vous pouvez VRAIMENT bien faire et déléguez les autres tâches Désolé on commence fort, mais il fallait vous le dire « NON, VOUS NE SAVEZ PAS TOUT FAIRE !» Le type qui fait sa bricole sur YouTube ne vous a peut-être pas tout dit et c’est un expert dans le métier.
    1. Ayez sous le coude un VRAI professionnel pour tout conseil et dites-vous que la délégation d’une tâche au bon moment vous permettra de mieux faire les tâches pour lesquelles vous êtes plus à l’aise et que la gestion du planning sera plus facile.
    2. Préparez au maximum l’intervention des artisans afin de minimiser leurs coûts (par exemple vous pouvez faires les trous dans les murs suivant les indications de l’électricien avant son arrivée)
  2. Découpez et planifiez : Découpez vos tâches par corps de métier et faites un corps de métier à la fois.
    1. Fonctionnez comme si chaque jour vous aviez une casquette différente et force-vous à respecter cette discipline. Ceci vous permettra :
      1. D’avoir moins de matériel réparti dans la zone
      2. De mieux vous concentrer sur la tâche
      3. De réaliser « toutes les finitions » avant de passer à autre chose
    2. Faites toutes les tâches « poussiéreuses» en premier en veillant à créer une étanchéité et une ventilation suffisantes avant le début des hostilités !
    3. Indiquez sur votre planning les tâches “coup de poing” nécessitant une intervention sur toutes les zones et qui vous permettront d’aller plus vite :
      1. Par exemple : la réalisation des sous-couches de peintures partout, ou la réalisation du carrelage avec joints.
      2. Pendant ces interventions il faut que les occupants partent afin de leur éviter les désagréments de ces tâches.
    4. Montez un planning de travaux en faisant apparaitre les tâches du chantier mais aussi vos activités personnelles afin de bien vérifier la cohérence avec votre quotidien.
      1. Intégrez les horaires auxquels vous pouvez travailler
      2. Intégrez vos commandes et les interventions des artisans afin d’éviter les retards dans les livraisons ou des stocks de matériels trop importants.
    5. Donnez-vous du temps pour vous !!
    6. Si à la fin du planning vous trouvez que le délai est trop long ou compliqué, il faut réfléchir à se faire aider par un professionnel.
  1. Divisez les zones à vivre du chantier :  Attention IMPORTANT ! un bon maitre d’œuvre qui travaille dans une zone occupée a comme priorité la gestion d’occupation des zones de travail.
    1. Vous devez découper votre chantier et délimiter:
      1. Zones de circulation (couloirs, pièces traversantes, etc.,)
      2. Zones à vivre (les chambres, salles à manger, salles de bains, etc.,)
      3. Zones de travail
    2. Isoler les zones délimitées :
      1. Avec des bâches
      2. Avec des barrières physiques (Portes fermées à clé, cloisons provisoires, etc.,)
    3. Planifiez votre chantier en fonction des zones prioritaires et « libérez » les zones finies au fur et à mesure :
      1. Commencez par les pièces indispensables (Salle de bains, WC, et cuisine)
      2. Si vous le pouvez, «squattez » une pièce (chambre ou cellier) pour le stock du chantier.
      3. Ne quittez jamais une pièce sans avoir TOUT fini !
  1. Faites des points réguliers des travaux avec votre entourage afin :
    1. D’avoir une vue d’ensemble pour tout le monde
    2. D’adapter le planning en fonction des avancements réels
    3. De repartir des tâches pour tout le monde
    4. De revoir des objectifs du chantier et les adaptations
    5. Un point budget n’est pas inutile dans ces moments
    6. De donner à tous et à chacun un rôle et d’y partager les chagrins et les plaisirs !
  2. NETTOYEZ pardi !! : Toute entreprise de travaux sérieuse prend en compte dans son temps de réalisation un budget d’heures pour le nettoyage et la remise en état des lieux. Alors, faites de même !
    1. Arrangez la zone de travail avant de commencer une tâche pour ne pas salir des appareils ou les pièces voisines
    2. Dites-vous qu’un chantier est forcément salissant et que le nettoyage demande beaucoup d’énergie. En revanche, l’énergie dépensée dans le rangement et nettoyage vous permettront de mieux avancer et apprécier l’avancée des travaux.

Dans le cas d’une réalisation de chantier « par soi-même », des solutions pour vous montrer les bases de la gestion des travaux sont proposées par des professionnels.

BTP Conseil compte parmi ses partenaires, des professionnels qui vous proposent des accompagnements sur mesure :

  • Croquis
  • Cahier des charges pour décrire les prestations
  • Modes opératoires (manières de réaliser étape par étape)
  • Mise en relation avec artisans pour compléter les prestations
  • Mise en place des dossiers concessionnaires (eau, électricité, PTT, etc.)
  • Et bien d’autres conseils, suivant vos besoins

BTP Conseil et ses partenaires sont là pour mettre vos travaux en pratique !